26 octobre 2013

Les provocations de Vouga Je reviens sur le livre de Vouga, « La religion crucifiée ». .Je le trouve provoquant à plus d’un titre. Il est provoquant vis-à-vis des églises quand elles se positionnent en médiatrices entre les fidèles et Dieu, et provoquant vis-à-vis des tenants de la sécularisation et d’une certaine laïcité, évacuant toutes références au christianisme. Il est très stimulant. En premier lieu il assimile les repas auquel participe Jésus à l’annonce du royaume de Dieu. Cela peut déranger les églises. Autour de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2013

La religion crucifiée. Signification de la mort de Jésus.

  Le Nouveau Testament propose plusieurs interprétations de la mort de Jésus : Premier modèle : l’assassinat résulte d’une erreur humaine, d’une ignorance, d’un calcul politique (Lc. Et épitre de Pierre) Deuxième modèle : Jésus fait don de sa vie par refus de démentir la vérité de sa parole, révélation de Dieu. (Mt. Ap.) Troisième modèle : la mort de Jésus ouvre le chemin de la liberté. (Jean ,Hb.) Quatrième modèle : la croix libère de l’emprise des puissances qui asservissent. (Mc et Paul). Vouga... [Lire la suite]
Posté par exegete à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2013

Session nationale de la CIMADE – Lyon 2013

  Je propose cette méditation du pasteur Jacques Walter. Elle va dans le même sens que le message précédent.  Bonne lecture.   Je voudrais vous proposer aujourd’hui pour notre méditation un texte de l’apôtre Paul, dans la lettre aux Galates. Ce texte est une proposition et aussi une déduction. Une proposition en ce sens qu’il met devant nous un objectif ; C’est aussi une déduction : si on écoute l’Évangile de Jésus, le Christ, cette proposition va dans le droit fil de la nouvelle manière de vivre à laquelle... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2013

L’Église est devenue pluraliste

Un cercle « Évangile et Liberté » est fondamentalement pluraliste. Chacun y est invité à clarifier ce qu’il croit ou ne croit pas ou plus. Il est écouté dans le plus grand respect. La foi prime dans la liberté sur les doctrines. Ainsi tous s’entraident pour réaliser une active fraternité. D’unifiée qu’elle était autrefois par l’adhésion des fidèles à une même croyance, l’Église est devenue pluraliste. Quand la communauté récite du bout des lèvres une même confession de foi, le credo par exemple, aucun des frères ne met le... [Lire la suite]
Posté par exegete à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 septembre 2013

La foi

      Quantité de personnes se disent croyantes sans se poser de questions sur ce que cela veut dire. Ils sont nés dans une famille catholique, protestante, orthodoxe, musulmane, et se disent tout naturellement croyant s comme ils sont Français ou Russe. Cela fait partie de leur identité. Mais certains se demandent :   « Que veut dire  avoir la foi » ? Avoir la foi  signifierait donc adhérer à des croyances, à des doctrines ? Croire que Dieu existe par exemple, ou que... [Lire la suite]
Posté par exegete à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2013

L’hérésie pour Sébastien Castellion

Notes d’après la conférence du pasteur Philippe Fromont d’Alès. Sébastien Castellion était en matière de tolérance, en avance de deux bons siècles sur l’Édit de Tolérance et davantage encore si l’on pense à l’Église du syllabus de 1864 et de l’infaillibilité pontificale de 1870 !Pour obtenir le texte de la conférence envoyer un mail à hugues.lehnebach@yahoo.com  Ce qu’est l’hérésie Pour Sébastien Castellion (S.C.) l’hérésie n’est pas une secte, mais « une voie que l’on suit », un choix que l’on fait. Il... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2013

Nouveaux paradigmes

  Nous sommes entrés dans un monde désenchanté[1], méfiant à l’égard de tout ordre transcendantal. J’ajoute que ce monde est non seulement désenchanté, mais déshumanisé. L’humanisme avait à la suite des Lumières, laïcisé les valeurs issues du christianisme. Il avait idéalisé la nation, puis la démocratie. Les Droits de l’homme étaient devenus le système de valeurs ou de références faisant loi. Mais sous la poussée de l’individualisme, du néo-libéralisme, de la société technicienne, de nouveaux paradigmes, de nouveaux systèmes de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2013

Jésus est-il Dieu ?

    À cette question, pour ma part, je réponds : « Non ». Je crois que Dieu se rend présent et agit en Jésus de Nazareth, qu’il me rencontre et me parle à travers lui, mais pas que Jésus soit Dieu. Si, pour moi, il y a du divin en Jésus, il n’est pas lui-même divin ; il est uniquement (mais exemplairement) humain. Beaucoup estiment que cette conviction va contre l’enseignement évangélique et contre la doctrine généralement admise par les chrétiens. Cette objection ne me paraît pas fondée ; à mon sens, aussi bien le Nouveau... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 août 2013

La révolution par les mots

  Il y a un lien privilégié entre la pensée et le langage. Le langage exprime une pensée et permet de réfléchir, de dialoguer avec soi-même ou avec autrui. Le mot donne à la pensée son existence. La pensée donne corps à la chose ou à l’idée exprimée. Le langage exprime donc la pensée et permet de réfléchir, de dialoguer avec soi-même ou avec autrui. S’il y a un lien clair entre la chose ou l’idée, la pensée devient évidence. Sinon, s’il y a disharmonie entre le mot et la réalité dont on parle, ou avec l’idée exprimée, la pensée... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 août 2013

L’espérance qui nous anime

L’illusion de l’espoir L’espoir est une illusion à laquelle je me raccroche quand je fuis la réalité en pensant que tout va s’arranger, comme si, par miracle, une issue positive me serait donnée pour résoudre le problème qui se pose. La conséquence ? Je ne fais rien pour changer la situation. Des églises promettent, sous réserve de bonne conduite, de prendre un billet pour le paradis de l’au-delà. Leur produit d’appel est  l’espoir. Tout vous sera donné. Le moine Tetzel qui vendait des indulgences au profit de l’évêque... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]