03 juillet 2016

A la découverte de Dieu au-dessus de Dieu

Dieu au-dessus de Dieu  Voici un petit parcours de différentes représentations possibles de Dieu, histoire de laisser de côté le dieu que l’on prie encore dans les Églises, celle d’un Dieu lointain qui superviserait l’univers du haut du ciel, pour terminer sur un Dieu de la profondeur, à portée des non croyants et des chrétiens qui quittent leur Église.  Le déisme :[1] Considérer que Dieu est l’Être suprême, le grand Architecte qui existe quelque part est une vision déiste.  C’est une vision d’un Dieu horloger... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2016

La révolution Luthérienne

Martin Luther était un être timoré, angoissé. Que deviendrait son âme à sa mort ? Cette question le taraudait. A la lecture de l’épitre aux Romains de l’apôtre Paul, il a une révélation : « le salut ne se trouve pas dans des lois, dans la contrition, la mortification, ou les œuvres. L’homme en effet est constitutivement pécheur. Mais Dieu seul est en mesure de racheter les péchés des hommes, de nouer avec eux une nouvelle alliance. Il suffit à donc à l’homme  de confesser son impuissance pour obtenir son salut en se... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mai 2016

L’Hétéronomie

  L’hétéronomie est l’utilisation d’un vocabulaire utilisé dans l’antiquité et au moyen âge pour annoncer l’évangile. Cette langue faisait appel au surnaturel pour exprimer d’indéniables vérités spirituelles. Retrouver la saveur de ces vérités en utilisant le vocabulaire de la modernité est un défi à relever. Tout le langage construit par le christianisme pendant 2 000 ans s’est transformé en une langue étrangère à partir du XXe siècle. La raison en est qu’au XVe siècle une révolution copernicienne s’est produite.... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2016

Les causes de la crucifixion

  Une mort expiatoire ? Nous avions cherché à savoir quelles avaient été les raisons de l’assassinat de Jésus. Était-ce, comme l’avait pensé Anselme, un évêque du 12e siècle, parce qu’il fallait que Jésus meure dans d’atroces souffrances pour laver le manque de respect, que dis-je, l’affront que nous avions fait à Dieu en lui désobéissant ? Jésus, le fils de Dieu, était donc mort pour payer le prix de notre péché ? Ce raisonnement qui correspondait bien à l’idéologie d’une société moyenâgeuse particulièrement... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2016

Fondements du christianisme libéral

Fondements du christianisme libéral. Raphaël Picon avait donné une conférence au temple du Foyer de l’Âme à Paris en 2011 sur les fondements du libéralisme. L’intérêt n’était pas ici de décliner ce que les libéraux pensent sur le plan théologique, mais de réfléchir aux fondements du libéralisme. Il en déduisait que les critères auxquels obéit aujourd’hui le libéralisme ne sont plus ceux qui étaient à l’œuvre pour le libéralisme au 19e siècle. En fait je pense que rares sont ceux qui n’adhèrent sans le savoir aux fondements du... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2016

Logos

 Au moment où l’Église Protestante Unie s’apprête à rédiger une Déclaration de foi, une question se pose : que faire de la trinité ? Faut-il y croire pour être un bon chrétien ? Dans un article publié dans la revue Évangile et Liberté, le pasteur Louis Pernot donne une réponse. Ce pasteur sait bien le grec. Il est bon théologien. Bref ! Son avis compte. Il se fonde sur le prologue de l’évangile de Jean. Voici ce que j’en ai retenu[1]. ( mais mieux vaut aller lire l’article !)  Le début de l’évangile... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2016

La foi d’hier et celle d’aujourd’hui

  Les premiers chrétiens avaient une foi qui ne les portait pas à s’investir dans le monde. La doctrine luthérienne du salut par la foi n’a guère plus de sens aujourd’hui. La foi du chrétien du XXIe siècle l’incite au contraire  à s’investir dans le monde comme témoin plutôt que de miser sur l’au-delà. Le renoncement au monde des premiers chrétiens La différence entre  la façon dont un chrétien du premier siècle idéalisait son avenir n’a plus rien à voir avec  notre vision des choses aujourd’hui. L’apôtre Paul... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Vers une nouvelle Déclaration de foi

   L'Église Protestante Unie de France (EPUdF) a été constituée en 2012. Cela concrétisait la réalisation de l’union entre l’Église évangélique luthérienne de France (E.E.L.F) et l’Église réformée de France (E.R.F). Le Synode national de 2017 devrait adopter une Déclaration de foi énonçant les convictions fondamentales des membres de cette nouvelle Église.  L’élaboration de cette Déclaration de foi doit se faire en trois étapes. La première consiste à soumettre à l'appréciation des paroisses en 2016 un avant-projet de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 janvier 2016

Les effets identitaires de la post modernité

L’identification est l’opération par laquelle le sujet se constitue (Freud). C’est un processus continuel, mouvant, ouvert sur l’environnement social. La question de l’identité se pose quand le sujet qui était intégré dans un ensemble social se trouve livré à lui-même pour définir le sens de sa propre vie ( Erikson ). C’est ce que nous vivons aujourd’hui par les effets de la post modernité. C’est dans la deuxième moitié du XXe siècle qu’une étonnante révolution s’est produite,  celle de la découverte du soi. Avant les années... [Lire la suite]
Posté par exegete à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2015

Avoir la foi au XXIe siècle

  Héritier de la réforme inaugurée par Luther en 1516, je commencerai par le citer. Il disait « C’est à chacun de décider selon sa conscience, comment croire ou ne pas croire, sans causer par là aucun tort au pouvoir temporel . Ce dernier doit s’en contenter ». Il ajoute un peu plus loin « La foi est une œuvre libre et on ne peut y forcer personne. » Pour commencer, je voudrais essayer de définir pour moi ce que n’est pas la foi. Il est nécessaire de faire avant tout la différence entre la foi et la... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]