30 octobre 2014

Le Règne de Dieu s'est approché (Mc 1, 14 - 45)

    Commentaire de l'évangile de Marc par Paul Claudin - suite-(Traduction de la TOB) Ce passage débute de façon solennelle : oui ce qui était attendu depuis des siècles – le moment où Dieu interviendrait – arrive maintenant (v 15). Mais pour le recevoir, peut-être même pour le percevoir, il s'agit de changer de l'intérieur. Sans conversion profonde, nous risquerions de laisser passer ce moment exceptionnel. Trois séquences se succèdent : le recrutement des premiers disciples, une fulgurante notoriété, le revers de la... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2014

Paul Claudin : commentaire biblique

  Dans la seconde moitié du XXe siècle, les données archéologiques sur la période biblique se sont accumulées et la littérature extra biblique plus fortement étudiée. Désormais, nous connaissons mieux cette civilisation sémite qui a généré l'Ancien et le Nouveau Testament. Nous savons que ses auteurs nous disent leur expérience de Dieu à travers différents genres littéraires et qu'il ne faut pas prendre tous les récits pour des narrations d'évènements réels. Il y a beaucoup plus de contes que cela a été pensé à une époque,... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2014

Compréhension du principe scripturaire

  L’expression « principe scripturaire » renvoie au dogme de « l’Écriture seule », (sola scriptura) fondement des Églises de la Réforme. Ce principe est aujourd’hui admis par l’Église catholique depuis le Concile de Vatican II qui a reconnu de façon univoque la signification des Écritures. La question du rapport entre tradition et Écritures n’est plus objet de controverse entre protestants et catholiques. Le principe scripturaire est soumis à l’épreuve du temps. Si l’on s’en tient à l’idée que les Saintes... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2014

L'intelligence des évangiles

Dans la seconde moitié du XXe siècle, les données archéologiques sur la période biblique se sont accumulées et la littérature extra biblique a été plus fortement étudiée. Désormais, nous connaissons mieux cette civilisation sémite qui a généré l'Ancien et le Nouveau Testament. Nous savons que ses auteurs nous disent leur expérience de Dieu à travers différents genres littéraires et qu'il ne faut pas prendre tous les récits pour des narrations d'évènements réels. Il y a beaucoup de contes à vocation souvent théologique. Ceci vaut pour... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2014

Le retour du religieux

  Petite recension du premier chapitre du petit livre de Jean Paul willaime « Le retour du religieux dans la sphère publique ». Édition Olivetan.   La religion est revenue en force dans le débat social. Il y a aujourd’hui une mutation phénoménale du religieux. Il n’y a plus de choc entre le magistère religieux et le magistère séculier pour contrôler la société qui s’est hyper sécularisée. C’est l’hyper sécularisation qui a redonné une place au religieux. Avec l’ultra modernité nous entrons dans une phase de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2014

A la recherche de son identité

  L’être humain évolue de l’enfance à l’âge mûr. Et il change au cours de sa vie à la suite des rencontres, de ses lectures, des événements qui le touchent. Et pourtant il reste le même. En effet il se raconte surtout à lui-même les événements qu’il a vécu. Il les arrange souvent  inconsciemment, pour leur donner un sens car il cherche à donner un sens à sa vie. C’est son identité narrative L’identité généalogique Si je dis qui je suis, définis mon identité en me référant à mes parents, je pourrai dire « Je suis le... [Lire la suite]
Posté par exegete à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2014

Tsahal n’est pas la solution. Le Hamas non plus !

  Les uns prennent parti pour la Palestine. Les autres pour Israël. Leur émotion est sincère, mais mauvaise conseillère. Les Juifs comme les Palestiniens vivent dans la peur. Quand un porte-parole du CRIF affirme sur une émission de la 5  « C dans l'air », que le Hamas crée la guerre civile en France, il croit défendre Israël, mais en fait, il milite pour le Hamas dont l’objectif est d’internationaliser le conflit par le buzz. C’est la dernière arme du Hamas totalement isolé. Et ce brave représentant du CRIF... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2014

Théologie de la spiritualité

  Gilles Bourquin propose dans son live « Théologie de la spiritualité » une démarche originale qui  renouvelle l’annonce de l’évangile pour contrer la désaffection des Églises et des temples. La fin du livre, difficile à lire,  m’a suggéré une nouvelle façon de voir le salut. Le christianisme subit depuis quelques décennies une marginalisation sociale. Les Églises se vident peu à peu. Les fidèles qui persévèrent le font davantage par conformisme que par conviction. La transmission ne s’effectue plus. C’est... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2014

Évolution de la spiritualité contemporaine

  La dominante du chrétien de l’Église primitive Qui donc aujourd’hui se soucie de l’au-delà ? Il semble bien que la plupart de nos contemporains attachent plus d’importance à leur vie matérielle qu’à leur relation à Dieu. Dans l’antiquité, sous l’influence du platonisme comme du bouddhisme, le croyant était porté à se détacher du monde jugé impur. Une autre tendance plus stoïcienne, ou proche de  Confucius  comme de l’Islam, incitait à rester stoïque devant les vicissitudes de l’existence, considérant que mieux... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2014

Le christianisme doit mettre fin à la logique sacrificielle

  Réflexion d’après « la traversée du christianisme »… Pour les premiers chrétiens, la condamnation de Jésus est un échec. Comment donner un sens à cet échec, c’ est la question à laquelle chacun des évangiles donne sa réponse. Pourquoi Dieu n’est-il pas intervenu quand Jésus a été crucifié ? Chacun des quatre évangiles s’est soucié de donner un sens à cette mort. Luc ( 23,47) pensait que la cause en était une erreur humaine, une ignorance, le résultat d’un mauvais calcul politique et religieux. Pour Matthieu (... [Lire la suite]
Posté par exegete à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]