07 juillet 2014

Le christianisme doit mettre fin à la logique sacrificielle

  Réflexion d’après « la traversée du christianisme »… Pour les premiers chrétiens, la condamnation de Jésus est un échec. Comment donner un sens à cet échec, c’ est la question à laquelle chacun des évangiles donne sa réponse. Pourquoi Dieu n’est-il pas intervenu quand Jésus a été crucifié ? Chacun des quatre évangiles s’est soucié de donner un sens à cette mort. Luc ( 23,47) pensait que la cause en était une erreur humaine, une ignorance, le résultat d’un mauvais calcul politique et religieux. Pour Matthieu (... [Lire la suite]
Posté par exegete à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2014

Pour une anthropologie évangélique post-moderne

    Les raisons d’un bouleversement sociétal La société française vit actuellement avec une grande anxiété les remises en question des normes sociétales. Depuis en effet les années 80, ce sont les normes sociales déterminant les différences statutaires des personnes qui sont bouleversées.  Les différences qui régissaient les rapports hommes/femme, enfants/ parents, mariés/divorcés, pacsés/union libres , homosexuels/hétérosexuels,  etc. obéissaient à des  normes admises structurellement et assuraient la... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2014

La Résurrection

  Ce que l’on peut retenir d’un atelier biblique animé par Elian Cuvillier, sur la résurrection. L’attente de la résurrection Du vivant de Jésus, ceux qui le suivaient étaient dans l’attente passionnée et fébrile d’une délivrance annoncée par les Écritures, celle de la venue du Messie qui ne manquerait pas d’ouvrir l’avènement du royaume de Dieu. Cette attente était très concrète. Il s’agissait de la délivrance du joug imposé par les Romains. Il faut noter que, toujours d’après les Écritures, l’avènement du Royaume était... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2014

La violence dans le Nouveau Testament

  D’après une conférence d’Elian Cuvillier La violence est un thème récurrent dans la Bible. La haine, la guerre y tiennent une très grande place. On y trouve même une violence dont Dieu serait responsable, ce qui nous est difficile à assumer. La violence ne se trouve pas seulement dans l’A. T., mais aussi dans le N. T. , comme nous le voyons par exemple dans la parabole du serviteur impitoyable (Mt. 18, 23-38) ou dans le livre des Actes avec la punition d’Ananias et de Saphira (Actes 5). Les propos de la Bible attribuant à... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2014

Un visage du salut et de la foi

  Le salut a été compris à la sortie du moyen âge comme l’assurance donnée par l’Église de pouvoir à certaines conditions, être assuré de bénéficier de la pitié de Dieu au moment de quitter ce bas monde. Luther découvre à la lecture de l’épitre aux Romains de l’apôtre Paul, oh merveille ! Que le salut est donné gratuitement à toute personne qui fait simplement confiance à Dieu. Dieu n’exigeait en fait aucun dédommagement pour accorder le salut. Luther détruisait  d’un seul coup, tout le capital de l’Église, jusqu’alors... [Lire la suite]
Posté par exegete à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2014

L’avenir de Dieu

  Temps et éternité Quand en 1538, Olivetan, un cousin de Calvin, traduit en français pour la première fois la Bible, il choisit de rendre un des noms les plus fréquents de Dieu dans l’Ancien Testament, le tétragramme Yhwh, par « l’Éternel ». Cette traduction originale (elle n’a d’équivalent ni en allemand ni en anglais) a été largement adoptée par les protestants et les juifs francophones. Si elle a des mérites, elle a aussi un gros inconvénient. Nous avons tendance à définir l’éternité par l’absence de temps et à... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2014

Le langage de la croix et de la résurrection

« Le langage de la croix est folie pour ceux qui se perdent, mais il est puissance de Dieu pour ceux qui sont en train d’être sauvés »(1 Co. 1, 18-25). Mais qui sont ceux qui se perdent ? Ceux qui se perdent sont ceux qui n’ont pas voulu l’écouter.  Christ est venu. Il avait pris la parole et incarné cette vérité qui venait de Dieu. Jésus avait essayé de convaincre par la sagesse. Il avait tenté de dire où était le vrai, le juste. Ils l’ont fait crucifier. Jésus n’avait pas la même interprétation de la loi que... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2014

Quand a lieu le salut ?

  Conclusion de la conférence donnée par A. Gounelle  le 29 mars 2014 à Grenoble. Si nous ouvrons notre Nouveau Testament, nous constatons que le verbe sauver est conjugué tantôt au futur, tantôt au présent, tantôt au passé. Selon le temps privilégié, nous avons trois manières différentes de lire l’évangile. Le salut conjugué au futur Au moyen âge le temps qui l’emporte est le futur. « Tu seras sauvé » ! « Dieu te sauvera » ! Dieu te sauvera dans l’avenir, à la fin de ta vie, ou à la fin de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2014

Théologie libérale

Le mot « libéral » « Libéral » est un mot emprunté au vocabulaire politique du début du 19ème siècle ; il s’applique d’abord à des options politiques et on l’a repris pour désigner des orientations religieuses. On s’en sert pour qualifier des positions ou à des attitudes très diverses, voire contradictoires. En simplifiant, on peut distinguer deux grandes manières de comprendre le libéralisme. Selon la première, il se définit par le « laisser faire ». Il s’oppose aux règlements qui imposent aux... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2014

Amorce christologique du genre

                                               Amorce christologique du genre Une réflexion sur la christologie pour notre temps peut s’envisager en abordant la question du genre. Cette question  nous concerne comme elle concerne toute une population peu fréquentable, mais que Jésus n’aurait sûrement... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]