05 mai 2014

L’avenir de Dieu

Temps et éternité Quand en 1538, Olivetan, un cousin de Jean Calvin, traduit en français pour la première fois la Bible, il choisit de rendre un des noms les plus fréquents de Dieu dans l’Ancien Testament, le tétragramme Yhwh, par « l’Éternel ». Cette traduction originale (elle n’a d’équivalent ni en allemand ni en anglais) a été largement adoptée par les protestants et les juifs francophones. Si elle a des mérites, elle a aussi un gros inconvénient. Nous avons tendance à définir l’éternité par l’absence de temps et à... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2014

Le langage de la croix et de la résurrection

« Le langage de la croix est folie pour ceux qui se perdent, mais il est puissance de Dieu pour ceux qui sont en train d’être sauvés »(1 Co. 1, 18-25). Mais qui sont ceux qui se perdent ? Ceux qui se perdent sont ceux qui n’ont pas voulu l’écouter.  Christ est venu. Il avait pris la parole et incarné cette vérité qui venait de Dieu. Jésus avait essayé de convaincre par la sagesse. Il avait tenté de dire où était le vrai, le juste. Ils l’ont fait crucifier. Jésus n’avait pas la même interprétation de la loi que... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2014

Quand a lieu le salut ?

  Conclusion de la conférence donnée par A. Gounelle  le 29 mars 2014 à Grenoble. Si nous ouvrons notre Nouveau Testament, nous constatons que le verbe sauver est conjugué tantôt au futur, tantôt au présent, tantôt au passé. Selon le temps privilégié, nous avons trois manières différentes de lire l’évangile. Le salut conjugué au futur Au moyen âge le temps qui l’emporte est le futur. « Tu seras sauvé » ! « Dieu te sauvera » ! Dieu te sauvera dans l’avenir, à la fin de ta vie, ou à la fin de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2014

Théologie libérale

Le mot « libéral » « Libéral » est un mot emprunté au vocabulaire politique du début du 19ème siècle ; il s’applique d’abord à des options politiques et on l’a repris pour désigner des orientations religieuses. On s’en sert pour qualifier des positions ou à des attitudes très diverses, voire contradictoires. En simplifiant, on peut distinguer deux grandes manières de comprendre le libéralisme. Selon la première, il se définit par le « laisser faire ». Il s’oppose aux règlements qui imposent aux... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2014

Amorce christologique du genre

                                               Amorce christologique du genre Une réflexion sur la christologie pour notre temps peut s’envisager en abordant la question du genre. Cette question  nous concerne comme elle concerne toute une population peu fréquentable, mais que Jésus n’aurait sûrement... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2014

Les 24 heures de la Passion

  John Shelby Spong a été pendant 30 ans évêque dans le New Jersey. Il propose dans son dernier ouvrage Jésus pour le  XXIe siècle, un portrait de qui était pour lui le Jésus réel. Je soumets ici à l’appréciation des lecteurs  une recension d’une petite partie du livre concernant la crucifixion de Jésus. Borg a une lecture très troublante de la Passion. Il s’appuie pour cela sur ses connaissances approfondies de la culture et de la piété juive de l’époque à laquelle furent écrits les évangiles, notamment celui de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 février 2014

L’invention protestante de la tolérance

Résumé par notre ami, Mr Chelouche, d’un article de Vincent Schmid,  paru dans la Revue Évangile et liberté. 1.      Éviter l’anachronisme. Dans l’épitre au Roi de France qui sert de préface à l’Institution de la religion chrétienne (1535) Calvin  affirme défendre les droits de la vraie doctrine. Il ne demande pas à François Ier la liberté de conscience pour les hérétiques, mais il lui rappelle son obligation de maintenir la gloire de Dieu sur terre, que l’Église authentique soit... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2014

Réactions au sein du protestantisme à la suite des « Lumières »

Quand la science s’est imposée C’est après la renaissance que s’amorcèrent les conflits entre science et religion qui ont perduré pendant cinq siècles.   Avec le perfectionnement de l’imprimerie qui facilita l’information,  puis la Réforme avec l’affirmation de Luther privilégiant sa conscience sur les autorités religieuses car disait-il : « Je n’ajoute foi ni au pape, ni aux conciles seuls...Ma conscience est captive des paroles de Dieu. »[1], la conception du modèle de l’homme basé sur la confiance en la... [Lire la suite]
Posté par exegete à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2014

D'après l'interprétation de la croix et de la résurrection de Vouga[1]

  Le langage de la folie est celui de la faiblesse triomphante 1 Co. 1 18-25: « Le langage de la croix, est folie pour ceux qui se perdent, mais il est pour ceux qui sont en train d'être sauvés, puissance de Dieu ». Paul ajoute que c'est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui lui font confiance. Dieu avait essayé de convaincre par la sagesse, par le raisonnement logique. Il avait tenté de dire où était le vrai, le juste. On ne l'a pas écouté. Il a alors utilisé la voie de la folie du... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2014

Jésus exagère-t-il ?

  Jésus était un rabbi particulier, vraiment très original. Il participait au débat qui avait lieu en son temps au sujet de la meilleure façon d’interpréter la loi de Moïse. Les pharisiens qui étaient des experts pour ce qui était d’obéir à la loi considéraient que l’essentiel était de se garder pur, d’éviter tout contact avec l’impureté, que ce soit du sang, un étranger non juif,  une femme qui avait ses règles, un malade sur le bord du chemin. Toucher un lépreux, c’était l’horreur. Respecter la loi à la lettre était le... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]