03 décembre 2016

La révolution existentielle de Luther

Martin Luther était un être timoré, angoissé, taraudé par cette question : à sa mort, que deviendrait son âme ? A la lecture de l’épitre aux Romains de l’apôtre Paul, il a une révélation : le salut ne se trouve pas dans des lois, dans la contrition, la mortification, ou les œuvres. Il est vrai que l’homme est constitutivement pécheur. Mais Dieu seul est en mesure de racheter les péchés des hommes, de nouer avec eux une nouvelle alliance. Il suffit à donc à l’homme  de confesser son impuissance pour obtenir son... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2015

L’avenir prévisible du christianisme

    Introduction Dans quel type de chrétien vous situez vous ? Parmi les militants engagés ? Les distanciés ? Les « alternatifs » branchés new-âge ? Les « séculiers » indifférents ou anti ? Votre réponse répond à la question : « quel est l’avenir prévisible du christianisme? ». Une enquête menée en Suisse par une équipe de sociologues[1] dont les résultats sont publiés dans « Religion et spiritualité de l’égo »  permet de se faire une idée de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2015

« Religion et spiritualité à l’ère de l’ego »[1]

  Vient de paraître « Religion et spiritualité ». Un coup d’œil sur cet ouvrage permet de se faire une idée de l’avenir des grandes Églises chrétiennes. Deux groupes de recherche suisse se sont associés pour répondre aux questions suivantes : quels sont les principaux types socioreligieux que l’on peut mettre en évidence dans la société ? Comment la religiosité et la sécularité de ces types se sont-elles transformées et comment expliquer cette mutation ? Une enquête menée sur des centaines de personnes... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2015

La paroisse d’hier à aujourd’hui

  La paroisse d’hier L’image que nous pouvons avoir de la paroisse n’a guère à voir avec celle de l’Église primitive.[1].A l’origine l’Église locale n’est pas une paroisse intégrée dans un espace géographique. La condition des membres du peuple de Dieu était celle des étrangers en séjour ici ou là, voyageurs sur la terre, en situation transitoire (1 P 2,11 ; He 11, 13). Ils vivaient dans l’attente eschatologique, dans le temps de la fin. Leur condition se rapproche de celle d’un groupe d’émigrés.... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2015

Les raisons des mutations de la religion

  Naissance de la modernité Le passage de la modernité à l’ultra modernité a provoqué un vide à combler par un renouveau du religieux. - La première émergence de la modernité est la naissance du sujet moderne. Des hommes comme Pic de la Mirandole ( 1463-1494), Rabelais (1494-1553), puis Montaigne( 1533-1592), Luther ( 1483-1546) , ont posé les bases d’une rupture avec l’autorité établie de l’Église. Au siècle suivant, Descartes publie le « Discours de la méthode » (1633). Ce discours contribue à séparer l’ordre de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2015

Recension du livre « Emerson, le sublime ordinaire »

« Emerson, le sublime ordinaire »  Auteur : Raphaël Picon « Emerson, le sublime ordinaire », est le dernier livre écrit par Raphaël Picon. Parler d’Emerson, c’est parler d’un mythe, d’une personnalité qui a profondément marqué les États-Unis. Né en 1803, il est mort à la fin du dix-neuvième siècle. Il n’a pas été épargné par les épreuves familiales que furent les deuils de sa première épouse, de plusieurs de ses enfants ou petits enfants, d’amis très proches. (Le lecteur sera frappé des désastreux effets de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2015

Vers quel retour du religieux ?

La religion est le lien qui fait tenir l’ensemble de la société. Pendant très longtemps l’individu n’existait pas en tant que personne. Il existait en tant qu’individu par la place que la volonté divine lui avait octroyée dans la société. La société traditionnelle est holiste, c'est-à-dire un tout dans lequel chaque élément, chaque individu a son rôle dans l’ensemble. Cet ordre initié et voulu par une autorité divine est celui de l’hétéronomie. Dans notre société moderne, l’être humain est valorisé. Il est libre et égal à tout autre.... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2014

Le retour du religieux

  Petite recension du premier chapitre du petit livre de Jean Paul willaime « Le retour du religieux dans la sphère publique ». Édition Olivetan.   La religion est revenue en force dans le débat social. Il y a aujourd’hui une mutation phénoménale du religieux. Il n’y a plus de choc entre le magistère religieux et le magistère séculier pour contrôler la société qui s’est hyper sécularisée. C’est l’hyper sécularisation qui a redonné une place au religieux. Avec l’ultra modernité nous entrons dans une phase de... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2014

Évolution de la spiritualité contemporaine

  La dominante du chrétien de l’Église primitive Qui donc aujourd’hui se soucie de l’au-delà ? Il semble bien que la plupart de nos contemporains attachent plus d’importance à leur vie matérielle qu’à leur relation à Dieu. Dans l’antiquité, sous l’influence du platonisme comme du bouddhisme, le croyant était porté à se détacher du monde jugé impur. Une autre tendance plus stoïcienne, ou proche de  Confucius  comme de l’Islam, incitait à rester stoïque devant les vicissitudes de l’existence, considérant que mieux... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2014

Théologie libérale

Le mot « libéral » « Libéral » est un mot emprunté au vocabulaire politique du début du 19ème siècle ; il s’applique d’abord à des options politiques et on l’a repris pour désigner des orientations religieuses. On s’en sert pour qualifier des positions ou à des attitudes très diverses, voire contradictoires. En simplifiant, on peut distinguer deux grandes manières de comprendre le libéralisme. Selon la première, il se définit par le « laisser faire ». Il s’oppose aux règlements qui imposent aux... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]