07 mars 2016

Logos

 Au moment où l’Église Protestante Unie s’apprête à rédiger une Déclaration de foi, une question se pose : que faire de la trinité ? Faut-il y croire pour être un bon chrétien ? Dans un article publié dans la revue Évangile et Liberté, le pasteur Louis Pernot donne une réponse. Ce pasteur sait bien le grec. Il est bon théologien. Bref ! Son avis compte. Il se fonde sur le prologue de l’évangile de Jean. Voici ce que j’en ai retenu[1]. ( mais mieux vaut aller lire l’article !)  Le début de l’évangile... [Lire la suite]
Posté par exegete à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2016

Les effets identitaires de la post modernité

L’identification est l’opération par laquelle le sujet se constitue (Freud). C’est un processus continuel, mouvant, ouvert sur l’environnement social. La question de l’identité se pose quand le sujet qui était intégré dans un ensemble social se trouve livré à lui-même pour définir le sens de sa propre vie ( Erikson ). C’est ce que nous vivons aujourd’hui par les effets de la post modernité. C’est dans la deuxième moitié du XXe siècle qu’une étonnante révolution s’est produite,  celle de la découverte du soi. Avant les années... [Lire la suite]
Posté par exegete à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2015

Avoir la foi au XXIe siècle

  Héritier de la réforme inaugurée par Luther en 1516, je commencerai par le citer. Il disait « C’est à chacun de décider selon sa conscience, comment croire ou ne pas croire, sans causer par là aucun tort au pouvoir temporel . Ce dernier doit s’en contenter ». Il ajoute un peu plus loin « La foi est une œuvre libre et on ne peut y forcer personne. » Pour commencer, je voudrais essayer de définir pour moi ce que n’est pas la foi. Il est nécessaire de faire avant tout la différence entre la foi et la... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2015

La participation à la création

  Devant un lever de soleil à l'horizon, devant la beauté du spectacle du monde qui se réveille, on se demande: « mais qui a fait tout ça? Comment est-ce possible? Et moi qui contemple le spectacle, qui m'a permis d'être là »? L'on se pose alors la question: l’univers existe-t-il depuis toujours? Est-il habité par un esprit? Par une puissante énergie toujours à l'œuvre? C'est ce que pensait Zénon le fondateur de l'ancien stoïcisme fondé vers 315 avant Jésus. Christ. Zénon pensait que seule existait la matière capable... [Lire la suite]
Posté par exegete à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2015

La transition fulgurante.

  N ous vivons actuellement une transition fulgurante nous dit Giorgini[1]. L’actuelle crise économique, financière, sociale, environnementale est due à la transition imposée  par une nouvelle révolution technoscientifique. Grâce en particulier à l’électronique, l’homme coopère avec les machines d’une façon différente de celle du passé qui était linéaire, mécanique, du haut vers le bas, centralisée avec un seul point de décision.  Cette pensée mécaniste était efficace au temps de l’ère... [Lire la suite]
Posté par exegete à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2015

La loi de nature est un mythe !

    Origine supposée du mythe Il est impossible d’avoir un débat sur la famille sans que les tenants de l’ordre et de la tradition invoquent la loi de nature. L’Église catholique en a fait un credo. Ainsi c’est la loi de nature qui s’impose, car les lois qui président au fonctionnement de la nature ont été créées par Dieu lui-même. Les croyants doivent donc s’y conformer tout comme ils pensent que Dieu lui aussi est soumis aux lois qu’il a créées, ce qui est absurde. La méthode Ogino est seule autorisée pour le contrôle... [Lire la suite]
Posté par exegete à 11:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 décembre 2014

Christologie de John Cobb

  D’après  le livre de Raphaël Picon « Le christ à la croisée des religions ». Déjà les évangiles livrent de multiples représentations du Christ Jésus Christ est-il Dieu ? Est-il homme ? À la fois Dieu et homme ? La question s’est posée dès la lecture des 4 évangiles. Ainsi dans l’évangile de Jean, Jésus pré existe à la création du monde. Matthieu inscrit Jésus dans le déroulement de l’histoire d’Israël. Chez Luc, le Christ est par essence d’origine surnaturelle car Marie était restée vierge après... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2014

Le christianisme doit mettre fin à la logique sacrificielle

  Réflexion d’après « la traversée du christianisme »… Pour les premiers chrétiens, la condamnation de Jésus est un échec. Comment donner un sens à cet échec, c’ est la question à laquelle chacun des évangiles donne sa réponse. Pourquoi Dieu n’est-il pas intervenu quand Jésus a été crucifié ? Chacun des quatre évangiles s’est soucié de donner un sens à cette mort. Luc ( 23,47) pensait que la cause en était une erreur humaine, une ignorance, le résultat d’un mauvais calcul politique et religieux. Pour Matthieu (... [Lire la suite]
Posté par exegete à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2014

La Résurrection

  Ce que l’on peut retenir d’un atelier biblique animé par Elian Cuvillier, sur la résurrection. L’attente de la résurrection Du vivant de Jésus, ceux qui le suivaient étaient dans l’attente passionnée et fébrile d’une délivrance annoncée par les Écritures, celle de la venue du Messie qui ne manquerait pas d’ouvrir l’avènement du royaume de Dieu. Cette attente était très concrète. Il s’agissait de la délivrance du joug imposé par les Romains. Il faut noter que, toujours d’après les Écritures, l’avènement du Royaume était... [Lire la suite]
Posté par exegete à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2014

L’avenir de Dieu

Temps et éternité Quand en 1538, Olivetan, un cousin de Jean Calvin, traduit en français pour la première fois la Bible, il choisit de rendre un des noms les plus fréquents de Dieu dans l’Ancien Testament, le tétragramme Yhwh, par « l’Éternel ». Cette traduction originale (elle n’a d’équivalent ni en allemand ni en anglais) a été largement adoptée par les protestants et les juifs francophones. Si elle a des mérites, elle a aussi un gros inconvénient. Nous avons tendance à définir l’éternité par l’absence de temps et à... [Lire la suite]
Posté par exegete à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]