Mise à jour le 25 août 2016 par La rédaction

Le Cercle Évangile et liberté en Isère revendique son appartenance au protestantisme libéral. Ce cercle, membre de l’Église Protestante Unie de Grenoble, se veut ouvert à tous, croyants ou non croyants, sans volonté de faire du prosélytisme. Il s’appuie sur le mensuel Évangile et liberté, dont il a adopté la charte. (Pour s’abonner au mensuel s’adresser à Évangile et liberté :  http://evangile-et-liberte.net).

- Objectifs : Le Cercle Évangile et liberté en Isère offre un lieu de débats, de rencontres, et de recherches garantissant le respect des sensibilités et des convictions de chacun. Il garantit la liberté de parole et privilégie les échanges sur les questions de société, de foi, dans la sensibilité du protestantisme libéral.

 - Origine du Cercle Évangile et liberté en Isère : Un groupe de réflexion et de partage intitulé « Cercle Évangile et liberté en Isère » a été créé le 16 janvier 2008 à Seyssins. Évangile et liberté est un mensuel dont le Directeur de la publication est aujourd'hui James Woody, pasteur de l'EPUdF à Montpellier, et le Rédacteur en chef Jean-Marie de Bourqueney, pasteur de l'EPUdF à Paris Batignolles. Le cercle « Évangile et liberté en Isère » a adopté la charte du mensuel et de l'association Évangile et liberté.

Charte du « Cercle Évangile et liberté en Isère » : 

« Par souci de vérité et de fidélité au message évangélique, refusant tout système autoritaire, nous affirmons : 
  . La primauté de la foi sur les doctrines 
  . La vocation de l’homme à la liberté 
  . La constante nécessité d’une critique réformatrice 
  . La valeur relative des institutions ecclésiastiques 
  . Notre désir de réaliser une active fraternité entre les hommes qui sont tous, sans distinction, enfants de Dieu. »

Principes de fonctionnement  : Le Cercle « Évangile et Liberté en Isère » est né du désir partagé par quelques uns de trouver un lieu ou il est possible d’oser dire ce que l’on croit et ce que l’on ne croit pas, sans dogmatisme. Ce groupe se veut ouvert à toutes et à tous, qu’ils soient croyants ou non. Le contrat passé implicitement entre les membres du groupe est l’écoute et le partage dans le respect mutuel des convictions. Chacun pose sa question dans son langage et s’efforce de lui donner une réponse dans une langue commune. Nous ne cherchons pas à formuler une confession de foi libérale mais à trouver un langage qui propose une alternative aux réponses traditionnelles du fondamentalisme et du théisme. Ce groupe ne s’interdit pas d’écouter les engagements socio politiques auxquels nos convictions libérales pourraient conduire l’un ou l’autre des membres du groupe.

Méthode de travail : Nous nous réunissons une fois par mois en fin d’après midi. Nous abordons un sujet à chaque séance. Le sujet est défini d’une séance à l’autre. Il est introduit par l’un des membres du groupe et l’échange s’ensuit. Cet échange est primordial car c’est en s’exprimant que chacun peut clarifier et s’approprier sa conviction. Un compte rendu de chaque réunion est diffusé par mail ou par courrier aux membres du groupe. Un site diffuse les études et informations susceptibles de faire rayonner cette approche du protestantisme libéral. Ce qu’est le protestantisme libéral. S’affirmer libéral ne signifie pas être favorable au laisser faire du néolibéralisme et à la liberté du renard dans le poulailler. Se revendiquer tenant du libéralisme protestant c’est se porter défenseur de la dignité et de la liberté de l’homme. C’est promouvoir le respect de chacun. C’est s’opposer au dirigisme, au collectivisme, à l’autoritarisme. Le protestant libéral affirme que la foi est une affaire personnelle définie dans la liberté de la conscience de chacun. Être protestant libéral c’est souhaiter dialoguer non seulement avec les chrétiens de toutes orientations, mais aussi avec les croyants des autres religions comme avec les non croyants.

- Les préoccupations du protestantisme libéral :

. Comprendre ce que l’on croit. 
. Accéder à une lecture informée et critique de la Bible pour en distinguer clairement le message, et en comprendre le sens, convaincu que la Bible est un témoignage parfois imparfait mais authentique d’une expérience spirituelle à la rencontre de Dieu. 
. Conscient que toute vérité est perçue au travers des situations et des expériences dans lesquelles nous nous trouvons, nous considérons que les doctrines peuvent évoluer. Ainsi les doctrines et les dogmes sont des expressions relatives de la foi. Elles disent comment nous percevons et comprenons Dieu selon l’époque à laquelle nous nous trouvons. C’est pourquoi le protestantisme libéral n’est pas dogmatique. 
. Percevoir comment Dieu peut se manifester en dehors du judéo-christianisme, dans d’autres religions et dans des spiritualités athées est également une préoccupation du protestantisme libéral.  -  P.-S.

- Lieu de rencontre : Le Cercle « Évangile et liberté en Isère » a été accueilli au centre œcuménique de Saint Marc et s’en réjouit avec reconnaissance.

- Comité d’animation : Jacques et Sylvie Pichon, Hiltrud Dureau, Renée Meunier, Jean Marc Chelouche, Anna et Hugues Lehnebach

- Animateur : Hugues Lehnebach, 61 bd de la République 38500 Voiron, tél. 04 76 67 44 78, courriel : hugues.lehnebach@wanadoo.fr

- Secrétariat : Sylvie Pichon 2, rue des lilas 38180 Seyssins, tél. 04 76 48 62 25, courriel : jacques-sylvie@orange.fr